• Benjamin Sacchet

Comment créer un produit structuré sur-mesure ?

Mis à jour : mai 3

Un produit structuré vous permet d’être exposé aux différents marchés (actions, obligations, devises...) en pilotant le risque et le scénario de succès. En étant accompagné par Avant-Garde, vous bénéficiez d’un accès direct aux professionnels de structuration : réduction des intermédiaires et des frais habituels. Pour accroitre son rendement ou gérer une trésorerie d’entreprise, tous les besoins peuvent être adressés sur-mesure. Comment créer un produit structuré sur-mesure ? Éléments de réponse. 


Votre imagination pour seule limite


Votre imagination est la seule limite à la création d’un tel produit, les possibilités de structuration sont multiples et permettent de répondre parfaitement à vos contraintes. Concentrons-nous sur les produits dits de capitalisation également appelés Athéna.


Les principaux avantages sont les suivants :

  1. “L’effet mémoire” permet, même en cas de performance nulle du sous-jacent d’être rémunéré sur l’ensemble d’une période écoulée (là où un simple investissement en direct ne produirait pas de rendement).

  2. La possibilité de protéger votre capital en cas de baisse des marchés à maturité du produit. La protection peut être partielle (jusqu'à une correction de X%) ou intégrale (jusqu'à une correction de 100%).

  3. Une grande flexibilité dans le choix du sous-jacent. Vous pouvez en sélectionner plusieurs pour créer un indice synthétique équi-pondéré, un “best-of” ou un “worst-of”. Un “best of” constate le meilleur sous-jacent de votre sélection. Le “worst of” fonctionne de manière inverse.

  4. Ajuster la maturité maximale en fonction de votre horizon d’investissement. Naturellement, un allongement de la durée de vie d'un produit accroît son rendement.

Notez que modifier un paramètre de l’équation affecte nécessairement les autres variables de votre équation. Par exemple, si vous souhaitez 10% de rendement avec une forte protection sur une courte maturité, cela sera possible uniquement avec des sous-jacents volatiles.


Certains investisseurs sont parfois réticents à l'idée de se positionner sur ce type de produits - apparemment - complexes. Levons les incompréhensions et abordons la partie technique.



Éclairage sur le fonctionnement d'un produit structuré


Un produit structuré classique est composé de deux éléments : une partie obligataire et une partie optionnelle.


La partie obligataire est matérialisée par une obligation zéro coupon. Comme son nom l’indique, il s'agit d'une obligation qui ne verse pas de coupon mais que vous achetez sous sa valeur faciale (ex : achat à 90%). À maturité, l'émetteur de la dette vous verse l'intégralité de la valeur de l'obligation (sauf défaut de remboursement).



Dans notre exemple, si vous souhaitez investir 1M€, 900K€ sont consacré à l’achat de cette obligation qui permettra de récupérer l'intégralité de votre capital (1M€) à maturité.

À ce stade, il vous reste 100K€ de liquidités afin d’achever la structuration. Ce reliquat vous permet d'acquérir des options d'achat (call). Ces derniers vous permettent de profiter de la potentielle hausse d'un sous-jacent en échange du risque de perte de la prime initialement payée en cas de correction (ici, 100K€).



Dans ce cas, vous êtes indexé sur un sous-jacent et votre capital est garanti par une obligation zéro coupon émise par une grande banque - si tant est quelle ne fasse pas faillite.



L'environnement actuel de taux faibles requiert, s’il l’on recherche un rendement intéressant (>3%) de mettre en risque une partie du capital en vendant des put à barrière. Ceci permet d’encaisser une prime et d’augmenter votre levier par l’achat de call supplémentaires.


Voici un exemple avec une barrière paramétrée à 60% du prix du sous-jacent. Votre capital est donc protégé à 100% jusqu’à une chute du sous-jacent de -40%. Paramétrer une protection plus forte et envisageable à condition de sacrifier du rendement.



Comme tous les produits financiers, leur qualité varie grandement d’un acteur à un autre en fonction de la nature de vos interlocuteurs. Des frais parfois élevés sont également à prévoir si de nombreux intermédiaires sont impliqués dans la transaction.


Enfin, la liquidité de ces produits - même si journalière - est relative : une sortie en dehors des dates prévues à cet effet peut générer des moins-values. Il convient d’être accompagné par des professionnels de confiance.


Une question ? Échangez avec un gérant privé au 01 71 24 82 51 ou par e-mail via investisseurs@avantgarde-investment.com.