• Kevin Le Nouail

Augmenter le rendement de ses investissements : qu'est-ce que le crédit lombard ?

Apparu au Moyen-Âge dans la région italienne de Lombardie, le crédit lombard est un prêt à taux fixe ou flottant, octroyé en échange d'un nantissement d'actifs. Ce crédit, connu pour son intérêt fiscal, possède bien d'autres avantages.



Fonctionnement du crédit lombard


Le crédit lombard est un prêt adossé à des actifs principalement liquides, comme des actions, des obligations, des OPC, ou encore des fonds communs de placements. En gage de ses actifs (des valeurs mobilières le plus souvent), l'investisseur reçoit une avance de trésorerie sur une période allant de 1 à 5 ans. L'investisseur utilise ensuite comme bon lui semble cet emprunt : investissement sur les marchés financiers, immobiliers, etc.


À qui s'adresse le crédit lombard ?


Le crédit lombard est ainsi pertinent pour les investisseurs qui souhaitent obtenir des liquidités à court et moyen terme pour financer de nouveaux projets ou pour réinvestir.


Le débiteur conserve en effet la propriété des actifs nantis, et donc les intérêts et les dividendes qui leur sont propres. Les capitaux perçus n'ont pas le statut de revenus et n'impactent donc pas le montant fiscal de référence. Les intérêts d'emprunts sont par ailleurs déductibles de revenus. En outre, le crédit lombard autorise le financement d'appels de marge sur des produits dérivés.


Avant-Garde Investment est en mesure de proposer un crédit lombard à ses investisseurs sur des enveloppes d'assurances-vie luxembourgeoises (ticket d'entrée de 250 000 EUR). Ces derniers peuvent aussi bien être des personnes physiques que morales.


Montant maximal prêté et taux en vigueur


Le montant maximal accordé à l'investisseur dépend du degré de risque du portefeuille qu'il souhaite mettre en garantie. Plus l'allocation est considérée comme risquée, moins le montant accordé sera important. Le taux d'intérêt ne varie que peu, à +/-1% de l'Euribor, le taux auquel les banques européennes se prêtent entre elles.



Un autre avantage du crédit lombard est alors de créer l'équivalent d'un effet de levier en réinvestissant la somme empruntée pour obtenir un taux supérieur à celui du taux d'emprunt. Cela vous permet dès lors de couvrir le coût de l'emprunt tout en multipliant la performance de vos investissements initiaux.


Exemple : vous disposez d'un portefeuille de 200 000 EUR d'actions françaises (pour un taux de nantissement hypothétique de 65%). Ainsi, en nantissant ce portefeuille, vous obtenez un financement de 130 000 EUR (65%*200 000 EUR) à un taux de 0.80% annuel. Tout rendement de plus de 0.80% par an sur ces 130 000 EUR crée un gain net sur votre patrimoine (alors que vous ne disposiez originellement que de 200 000 EUR).


Quels sont les risques ?


Les actifs mis en nantissement et les investissements financés sont soumis à la volatilité de leur marché respectif. Outre la sélection des actifs nantis, il convient donc de s'appuyer sur des professionnels afin d'allouer au mieux - et selon vos ambitions - les capitaux obtenus.


Il existe également un risque de taux : celui appliqué pour le crédit lombard pouvant être indexé sur l'Euribor (i.e. un taux flottant), le rendement potentiel de l'investisseur peut être impacté en cas d'augmentation de ce dernier.


Une question ? Échangez avec un gérant privé au 01 71 24 82 51 ou par e-mail via investisseurs@avantgarde-investment.com.